DES EXPERTS A LA POINTE DE LA VISION

Les défauts visuels

La vue est l’un de nos cinq sens. C’est le fruit du travail conjoint de nos yeux et de notre cerveau. Chacun d’entre nous observe et analyse l’environnement par la réception et l’interprétation des rayons lumineux. La vision normale ne nécessite aucune correction optique mais des défauts visuels peuvent venir troubler notre vision.

La myopie

Quand une personne myope fixe un objet éloigné, sa vision est floue alors que sa vision de près est nette.
La myopie apparaît généralement pendant l’enfance ou l’adolescence.
Myopie

L’hypermétropie

Quand une personne hypermétrope fixe un objet éloigné, elle doit faire un effort visuel de mise au point appelé accommodation. La vision de loin est bonne mais la vue de près est fatigante et peut se troubler.
Cela se traduit par des maux de tête, une fatigue visuelle. La baisse de l’acuité visuelle apparaît vers 40 ans.
Hypermétropie

L’astigmatisme

Un œil astigmate est un œil dont la cornée n’est pas sphérique, ses courbures sont inégales.
Quand une personne est astigmate, sa vision est imprécise aussi bien de près que de loin. L’astigmatisme peut être isolé ou associé à une myopie ou à une hypermétropie.
Astigmatisme

La presbytie

La presbytie est un vieillissement naturel du mécanisme visuel à partir de 40 ans. Elle se traduit par une difficulté à la lecture.
Rapidement, une correction devient nécessaire pour toutes les activités exigeant une bonne vision de près (lecture, couture, jeux de cartes,…).
Presbytie

Les aberrations optiques de haut degré

Parfois présentes, ces anomalies viennent s’ajouter au trouble de la réfraction et peuvent être gênantes chez les sujets présentant des pupilles de large diamètre et dans certaines circonstances, comme la vision nocturne ou lorsque l’éclairage est faible.